Pourquoi et Comment traduire ses articles de blog ?

Vous voulez traduire votre site et vos contenus ? Dans cet article, je vous explique pourquoi la traduction est importante, et comment faire.
Table des matières
traduire

Quand on crée du contenu sur son site, que ce soit des articles de blog ou des fiches produits, en général on écrit en une seule langue. Et c’est dommage, parce qu’en ayant du contenu en une seule langue, on passe à côté de centaine de milliers de visiteurs potentiels. Dans cet article, je vous explique pourquoi et comment traduire son site et ses articles de blog.

Les conseils présents dans cet article seront aussi valable pour la traduction de pages web ou de fiches produits par exemple.

En quoi consiste la traduction de contenus ?

La traduction de contenus consiste à prendre un article, une page web ou une fiche-produit présente sur votre site, et à créer une version dans une autre langue. Comme on le verra, on peut faire traduire un contenu par un professionnel, ou bien utiliser un outil de traduction.

Le but de la traduction de contenu est d’être visible sur plusieurs langues et pas seulement par notre langue maternelle. Et ceci, avec peu de travail supplémentaire, puisqu’on va soit déléguer cette tâche à un freelance, soit utiliser un outil qui va faire la traduction automatiquement.

Pourquoi faire la traduction de ses contenus ?

Il y a quelques années, je me suis aperçu d’une chose : En rédigeant mon blog en français, je touchais jusqu’à 76 millions de locuteurs natifs. C’est-à-dire des personnes qui ont le français comme langue maternelle.

Et puis, j’ai analysé les langues les plus parlées dans le monde occidental. J’ai vu qu’en traduisant mon site en 6 langues (anglais, allemand, néerlandais, espagnol, portugais et italien), je touchais 17 fois plus de locuteurs natifs (1,3 milliards de personnes). Imaginez : Multiplier votre chiffre d’affaires par 17, sans quasiment rien faire.

Dans quels cas traduire son site et ses contenus est intéressant ?

Si vous avez une entreprise locale qui n’a pas pour but de vendre à des personnes parlant une langue étrangère, dans ce cas, ne traduisez pas votre site. Mais dans quasiment toutes les situations, ce sera intéressant.

Vous avez un restaurant ? Traduisez votre site ! Vous avez un site e-commerce et voulez vendre à l’étranger ? Traduisez vos fiches produits ! Vous faites de l’affiliation sur votre blog ? Traduisez vos articles !

Comment traduire son site et ses articles ?

Il y a deux choses à prendre en compte lorsqu’on veut traduire son site et ses contenus. La première chose, c’est l’aspect technique. Comment traduire son site et permettre d’avoir des contenus dans différentes langues ? Et la seconde chose, c’est la traduction des contenus eux-même.

Traduire son site WordPress

Pour un site WordPress, il faut à la fois traduire le thème. Et aussi permettre de pouvoir traduire les contenus. Afin de traduire notre site, on va installer le plugin gratuit Loco Translate. Cette extension permet de traduire les chaînes de caractères du thème et des plugins installés sur le site.

Capture d’écran du plugin gratuit WordPress Loco Translate.

Et ensuite, il faut permettre la traduction des contenus. Pour cela, il existe plusieurs plugins comme WPML ou TranslatePress. Mais pour un site simple, je vous recommande le plugin Polylang. Il est gratuit pour un blog ou un site vitrine. Mais il faudra ajouter l’option WooCommerce pour un site e-commerce.

Capture d’écran de l’extension Polylang.

Traduire ses contenus

Une fois que vous avez traduit votre site, il vous reste à traduire les contenus (articles, pages ou fiches produits). Pour cela, vous avez deux possibilités :

  • Faire traduire le contenu par un rédacteur professionnel
  • Utiliser un outil de traduction type Google Translate

Si vous voulez faire appel à un traducteur ou une traductrice, vous pouvez aller sur la plateforme BeFreelancr, sur laquelle vous trouverez des prestataires de grande qualité. Et si vous préférez le faire vous-même en utilisant des outils, Google Translate (Traduction) est beaucoup plus fiable aujourd’hui.

Bien sûr, un outil ne corrigera jamais aussi bien qu’un humain, mais Google Translate s’est vraiment amélioré ces dernières années. Donc si vous vérifiez et corrigez derrière, vous devriez avoir un résultat satisfaisant.