Quel est le meilleur statut juridique pour créer son entreprise ?

Vous souhaitez créer votre entreprise et vous voulez savoir quel est le meilleur statut juridique ? Ma réponse simple dans cet article.
Table des matières
statut juridique

Quand on lance son entreprise en ligne ou hors ligne, on cherche toujours à savoir quel est le bon statut juridique. Si vous vous posez cette question, vous avez totalement raison. Parce que le choix du statut est essentiel pour la suite de votre projet.

Pourquoi le choix de la forme juridique est très important ?

Lorsque vous choisissez une forme juridique, vous choisissez en fait :

  • Une façon de faire votre comptabilité et votre bilan
  • Des charges sociales (différentes selon les statuts)
  • Des impôts sur le revenu et sur les sociétés (différents selon les statuts)

Une erreur dans le choix de la forme sociale et juridique de votre entreprise peut vous coûter très cher. Et avec cet article je veux vous aider à éviter des erreurs qui pourraient vous coûter votre projet.

Les différentes formes juridiques

Il existe beaucoup de statuts différents, mais nous allons nous concentrer sur les statuts qui concernent les business en ligne. Bien entendu vous pourrez choisir ces formes si vous faites un business physique (hors ligne), mais on ne verra pas des formes juridiques comme la SCI (Société Civile Immobilière), la SA (Société Anonyme) ou la SNC (Société en Nom Collectif).

Nous allons plutôt nous concentrer sur des statuts plus connus et conseillés dans les business sur Internet, comme la micro-entreprise, l’entreprise individuelle (à responsabilité limitée ou non). Et bien sûr nous évoquerons plusieurs types de sociétés.

Auto-entreprise

L’auto-entreprise ou micro-entreprise est la forme juridique la plus simple et la plus rapide à créer. On peut devenir auto-entrepreneur en quelques clics, sur le site officiel de l’URSSAF. La création d’entreprise avec ce statut est totalement gratuite et ne prendra que quelques minutes. Au niveau de la comptabilité, c’est très simple, vous avez juste une déclaration de chiffre d’affaires à faire chaque mois ou chaque trimestre selon ce que vous avez choisi.

Avantages de l’auto-entreprise :

  • La création d’entreprise est gratuite
  • La comptabilité est très légère (juste une déclaration mensuelle ou trimestrielle à remplir)
  • Les cotisations sociales sont facilement calculables (pourcentage du chiffre d’affaires)
  • Peu de charges sociales

Inconvénients de l’auto-entreprise :

  • Les charges sociales sont calculées sur le chiffre d’affaires et pas sur les bénéfices
  • Le plafond de chiffre d’affaires à ne pas dépasser (sinon il faudra changer de statut)

EI & EIRL

L’Entreprise Individuelle (EI) était pendant bien longtemps le statut préféré des artisans et des commerçants. Mais il avait un inconvénient majeur : L’entreprise et le créateur de l’entreprise était une même personne, ce qu’on appelle une personnel physique (contraire d’une personne morale pour une société). Donc si l’entreprise faisait faillite, le chef d’entreprise pouvait tout perdre. L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) a donc vu le jour pour protéger les entrepreneurs et leurs biens personnels.

Avantages de l’EURL/SARL :

  • Moins de comptabilité qu’en société (mais plus qu’en auto-entreprise)

Inconvénients de l’EI/EIRL

  • Vous et votre entreprise êtes la même personne (personne physique)
  • Gros risques en cas de faillite (pour l’EI)

EURL ou SARL

Passons maintenant à la création d’une société. Le statut d’EURL (Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée) est selon moi la forme de société la plus simple quand on veut créer une société seul. On l’appelle aussi parfois « SARL Unipersonnelle ». Et la SARL (Société À Responsabilité Limitée) est la forme juridique que l’on peut choisir pour créer une société à plusieurs associés.

Avantages de l’EURL/SARL :

  • Un peu plus simple à gérer qu’une SASU/SARL

Inconvénients de l’EURL/SARL :

  • Moins « personnalisable » qu’une SASU/SAS

SASU ou SAS

Je pourrais vous parler de la SASU pendant des heures parce que c’est le statut juridique que j’ai choisi lorsque j’ai créé ma société. J’avais commencé en auto-entreprise et quand j’ai dépassé le plafond, je suis passé en EI puis en société (SASU). Si vous prenez un salaire tous les mois, le statut EURL sera plus intéressant. Mais si vous prenez peu de salaire et plutôt des dividendes, optez plutôt pour la SASU.

Avantages de la SASU/SAS :

  • On peut créer son pacte d’actionnaire comme bon nous semble (utile quand on est plusieurs actionnaires)

Inconvénients de la SASU/SAS :

  • Il y a beaucoup de comptabilité et de paperasse en tout genre
  • Plus de charges sociales qu’en EURL/SARL

Pourquoi je vous conseille le statut d’auto-entrepreneur ?

On a vu ensemble plusieurs formes juridiques, mais c’est la première que je vais vous conseiller de choisir. La micro-entreprise est la forme juridique la plus simple, la moins coûteuse, la plus rapide, bref : Elle n’a quasiment que des avantages !

Honnêtement, si on ne faisait qu’un seul statut juridique pour les entreprises françaises et qu’on s’inspirait du statut auto-entrepreneur, les entreprises françaises seraient beaucoup plus productive car elles pourraient se concentrer sur leur valeur ajoutée (et pas sur de la paperasse).

Que vous soyez seul ou à plusieurs, optez pour le régime de l’auto-entreprise !

Mais là vous allez me dire : Peut-on créer une auto-entreprise à plusieurs ? Non malheureusement ce n’est pas possible. Mais vous pouvez très bien avoir chacun votre auto-entreprise, et vous envoyer des clients mutuellement par exemple. C’est un bon moyen de commencer à travailler avec un associé sans prendre aucun risque !

Comment créer son entreprise rapidement ?

On est sur Business Rapide, il faut donc passer à l’action rapidement ! Pour créer votre auto-entreprise, vous avez plusieurs choix :

  • Aller sur le site de l’Auto-entrepreneur et vous laisser guider
  • Faire appel à un spécialiste de la création d’entreprise sur BeFreelancr.com ou une autre plateforme