Comment réussir dans le dropshipping ?

Vous voulez vous lancer dans le dropshipping mais vous avez besoin de conseils ? Voici 6 conseils pour réussir dans le dropshipping.
Table des matières
reussir dans le dropshipping

On entend très souvent parler du dropshipping et du e-commerce en général, avec parfois des conseils plus ou moins intéressants pour réussir dans le dropshipping. Dans cet article, j’ai voulu vous lister les conseils dont j’aurais eu besoin quand je me suis lancé dans la vente en ligne.

Pourquoi avoir besoin de conseils pour réussir dans le dropshipping ?

Quand on se lance dans un business qu’on ne connait pas, on a forcément besoins de conseils pour réussir. Et si possible de conseils de personnes qui ont déjà réussi dans ce domaine. Le dropshipping est un business complet, dans lequel il y a beaucoup de choses à savoir si on veut avoir du succès.

6 conseils pour réussir dans le dropshipping

Rentrons maintenant dans le vif du sujet avec mes conseils pour réussir dans l’e-commerce et le dropshipping.

① Se former au dropshipping

Quand je me suis lancé dans l’ecommerce en 2014, je n’y connaissais absolument rien. Et je n’avais pas encore le bon mindset… donc je ne me suis pas formé. Pour moi, je savais l’essentiel puisque ça faisait 2 ans que je vivais de mon business en ligne (affiliation et services).

Mais en dropshipping, je n’avais aucune notion. J’ai donc perdu beaucoup de temps et un peu d’argent ! Si j’avais suivi une bonne formation, j’aurai gagné plusieurs mois et économisé plusieurs milliers d’euros. Une formation coûte parfois des centaines ou des milliers d’euros, mais le but est d’éviter de perdre du temps et de l’argent. Voici une sélection des meilleures formations en dropshipping.

② Bien choisir son CMS

Les commerçants en ligne ont le choix du CMS qu’ils peuvent utiliser ! Voici quelques systèmes de gestion de contenu pour créer son site de vente en ligne :

  • WordPress (avec le plugin WooCommerce)
  • Shopify
  • Prestashop
  • Magento

La plupart des formateurs dans le dropshipping vous conseilleront d’utiliser Shopify. Pourquoi ? D’abord parce que c’est un très bon outil, mais aussi et surtout parce qu’ils ont quelque chose à y gagner. En effet, Shopify a un programme d’affiliation et donne de belles commissions à ses affiliés.

Pour ma part, je vous recommande d’utiliser WordPress et son plugin gratuit WooCommerce. Avec WP et WooCommerce, vous paierez seulement 72€ par an pour l’hébergement. En plus, vous pourrez stocker plusieurs sites sur votre hébergement ! Alors qu’avec Shopify, vous paierez au minimum 300€ par an et par site ! Et pour avoir plus de fonctionnalité il faudra souvent débourser au moins 1000€ par an pour chaque site ! C’est un coût inutile alors que WooCommerce est aussi complet que Shopify.

③ Choisir des produits qui viennent d’Europe

Si vous utilisez AliExpress ou Alibaba, par défaut la plupart des produits viendront de Chine. Mais en faisant venir vos produits de Chine, vous vous exposez à plusieurs problèmes :

  • Des délais de livraison très long
  • Des taxes sur les importations hors-UE
  • Et éventuellement des problèmes avec la douanes

Vous devrez donc sélectionner des produits venant d’Europe (ou de votre continent si vous n’êtes pas en Europe). Pour sélectionner la livraison depuis la France ou un autre pays européen sur AliExpress, c’est ici :

Ce genre de conseils, c’est ce qu’on voit dans la formation « Vivre du dropshipping en 7 heures par semaine« . Et vous aurez aussi ce type de conseils en suivant une formation premium (quelque soit le formateur). D’où l’intérêt de se former !

④ Faire un beau design du site

Le design d’un site e-commerce est souvent mis au second plan. Pourtant, un beau design permet de rassurer les visiteurs, mais aussi de créer une expérience utilisateur agréable et simple. Imaginez si vous arrivez sur un site que vous ne connaissez pas, et qu’il est compliqué à utiliser et que le design n’est pas joli. Vous n’aurez qu’une envie : Partir du site !

Si à l’inverse le site est beau et facile à utiliser, vous voudrez passer commande sur ce site et revenir plus tard. Dans la formation, on voit ensemble comment créer un beau design. Mais si vous ne souhaitez pas suivre de formation, je vous conseille d’acheter un thème premium ou de faire appel à un expert en UI/UX design sur BeFreelancr ou une autre plateforme de freelances.

⑤ Rassurer avec un numéro de téléphone et un livechat

Si voulez être vu comme un e-commerçant sérieux et professionnel, vous devez être joignable facilement. Vous pouvez installer un livechat qui permettra à vos visiteurs de vous contacter en direct. Vous pouvez aussi mettre votre numéro de téléphone sur votre site.

Dans la formation, je vous montre comment installer un livechat sans abonnement (parce que certains coûtent très cher). Et je vous montre aussi comment avoir un numéro de téléphone cliquable pour que vos visiteurs puissent vous appeler directement s’ils sont sur leur smartphone. C’est une technique très peu utilisée et hyper efficace pour rassurer les prospects sur une boutique e-commerce !

⑥ Proposer plusieurs moyens de paiement

Tous les formateurs vous conseilleront d’installer Stripe et PayPal sur votre site e-commerce, et ils auront parfaitement raison. D’ailleurs c’est ce qu’on voit en priorité dans la formation pour les moyens de paiement. Mais ce n’est pas tout. Aujourd’hui, vous devez aussi accepter d’autres façons de payer sur votre site, comme le paiement :

  • Par chèque
  • Par virement
  • Ou encore le paiement fractionné (avec un partenaire comme Clearpay par exemple)