Comment calculer la valeur d’un site ?

Vous vous demandez combien vaut votre site ? Dans cet article, je vous explique comment estimer la valeur d'un site web (blog, e-commerce...).
Table des matières
valeur d'un site

Quand on veut acheter un site, ou au contraire quand on veut vendre un site, on doit pouvoir estimer son prix pour ne pas le sous-évaluer ou le sur-évaluer. Parce que vous le savez, c’est toujours les personnes qui ont le moins d’informations qui se font avoir. Dans cet article, je vais donc vous expliquer comment calculer la valeur d’un site.

Je me base sur plusieurs années d’expérience puisque je crée des sites depuis 2012, et j’en ai acheté et revendu plusieurs. Ce n’est donc pas un article avec des infos trouvés sur Google par un rédacteur, mais des chiffres basés sur une expérience de plus de 10 ans.

Qu’est-ce que la valeur d’un site ?

Avant de commencer cet article, on va voir ensemble c’est quoi la « valeur d’un site ». En fait, la valeur d’un blog, d’un site vitrine ou d’une boutique en ligne, c’est l’ensemble des éléments qui font que de nombreux acheteurs potentiels pourraient acheter le site a ce prix.

La valeur d’un site, ce n’est donc pas une somme sortie du chapeau, mais des critères objectifs sur lesquels la plupart des investisseurs se basent. Comme on le verra, le prix d’un site peut varier légèrement selon certains modes de calculs. Mais globalement, il y a des règles simples pour savoir combien vaut un site.

Pourquoi calculer la valeur d’un site ?

Lorsqu’on veut acheter un site, ou au contraire quand on veut revendre son site, c’est essentiel de savoir combien coûte un site avec telles ou telles caractéristiques. Imaginez que vous ayez un blog qui vaut 15 000€ et qu’un acheteur vient en vous proposant 3 000€. Si vous ne savez pas estimer la valeur d’un site, vous pourriez accepter cette offre 5 fois inférieure à sa juste valeur et passer à côté de 12 000€ !

Qu’est-ce qui n’est pas pris en compte dans le prix d’un site ?

On pense souvent que le prix d’un site dépend de ces éléments :

  • Le chiffre d’affaires
  • Le nombre de followers sur les réseaux sociaux
  • Et le nombre d’inscrits à la newsletter

Voici ce que pensent réellement les acheteurs de sites de ces différentes données.

Pourquoi le chiffre d’affaires ne change pas la valeur d’un site ?

Les investisseurs préfèrent toujours les profits plutôt que le chiffre d’affaires. Les profits, c’est le chiffre d’affaires (les ventes) moins les dépenses fixes et variables. Si vous réalisez 100 000€ de chiffre d’affaires mais que vous avez 95 000€ de dépenses, vous faites donc 5 000€ de profit. Un investisseur préférera un site qui fait 30 000€ de chiffre d’affaires moins 6 000€ de dépenses, donc 24 000€ de profit !

Pourquoi le nombre de followers ne change pas le prix de vente d’un site ?

Même si le nombre de fans sur Facebook ou Instagram peut offrir un bonus au prix du site si vous avez beaucoup de followers, en général ce chiffre ne changera pas le prix. En fait, ce qui peut changer le prix, c’est surtout l’engagement de vos fans. Si vous avez réussi à créer une communauté, là votre prix pourra être plus élevé. Mais si vous avez juste 10 000 abonnés sur Facebook mais qu’ils n’interagissent pas beaucoup, votre site ne vaudra pas plus qu’un site à 500 abonnés.

Pourquoi le nombre d’inscrits à la liste d’e-mails n’influe pas sur le prix d’un site ?

Lorsque je rachète un blog, le nombre d’abonnés à la liste d’e-mails est très important pour moi. Donc je peux ajouter un bonus de quelques centimes par abonnés. Mais tous les investisseurs ne pensent pas comme moi. Personnellement, je sais que l’argent est dans la liste, et qu’un blog qui a 20 000 abonnés à la mailing-list a beaucoup plus de potentiel qu’un blog avec 6 abonnés. Mais beaucoup d’acheteurs de sites débutants ne regarderont pas ce chiffre (et peu de plateformes le font).

Comment estimer le prix d’un site ?

Comme vous allez le voir, le prix d’un site dépend en réalité de deux choses :

  • Le temps qu’on y passe chaque mois
  • Et surtout le profit mensuel

① Calculer le profit par mois

Le profit, c’est tout simplement les recettes d’un site (ses ventes) moins ses dépenses. On calcule le profit et pas les recettes, parce qu’au final un site peut faire 100 000€ de chiffre d’affaires et avoir 120 000€ de dépenses, donc être en perte chaque mois !

Je le vois avec des amis qui font de la pub sur leur site e-commerce. Certes ils font un gros chiffre d’affaires (des grosses recettes), mais ils ne font pas ou peut de profit. C’est pour cette raison que de mon côté, sur mes sites e-commerce, je ne fais pas de pub (on voit ça dans ma formation « Vivre du e-commerce en 7 heures par semaine« ). En plus, les investisseurs prennent rarement en compte les ventes faites par la pub. Ils prennent souvent uniquement les ventes « naturelles » grâce au référencement organique.

Imaginons que notre blog d’affiliation génère 2 500€ de commissions d’affiliation par mois. Et que nous ayons 200€ de dépenses (hébergement du site et auto-répondeur). Notre site fait donc 2 300€ de profit par mois.

② Estimer le temps passé par mois sur le site

La plupart des plateformes de vente de site, la plupart des brokers et la plupart des investisseurs estiment le prix d’un site en fonction du nombre d’heures que les acheteurs vont devoir passer par mois. Plus un site demande de temps, et moins il vaudra cher. À l’inverse, un site qui rapporte des revenus passifs et qui ne demande quasiment pas de travail (ou pas du tout), coûtera plus cher.

Par rapport à ce temps passé, il y aura un coefficient multiplicateur. Beaucoup de plateformes et d’investisseurs utilisent cette technique, mais les coefficients peuvent varier d’une personne à l’autre. Les coefficients multiplicateurs listés ci-dessous sont ceux que j’utilise personnellement. Et j’ai pu voir que c’était globalement ce type de tranches qu’utilisaient les acheteurs de site Internet.

  • 6 : Entre 101 et 120 heures de travail par mois
  • 12 : Entre 81 et 100 heures de travail par mois
  • 18 : Entre 61 et 80 heures de travail par mois
  • 24 : Entre 41 et 60 heures de travail par mois
  • 30 : Entre 21 et 40 heures de travail par mois
  • 36 : Entre 0 et 20 heures de travail par mois

Imaginons que notre blog nous demande 1h30 par jour, 20 jours par mois, ça nous fait donc 30 heures de travail sur le site mensuellement. Le coefficient multiplicateur est par conséquent de 30. Avec d’autres investisseurs, il pourra être de 24, 25 ou 35. Mais on restera dans ces fourchettes.

③ Multiplier le coefficient multiplicateur par le profit mensuel

Pour savoir combien vendre un site ou combien acheter un site, il nous reste une chose à faire : Multiplier ce coefficient multiplicateur par le profit mensuel. On obtiendra alors une idée du prix de vente du site. Il nous restera une dernière étape pour estimer la valeur du site, mais ce sera seulement un ajustement.

Le prix d’un site est vraiment basé avant tout sur le temps passé et bien sûr le profit mensuel. Lorsque vous vendez ou achetez un site, ne vous dispersez pas avec des détails comme le design du site ou son logo par exemple. Bien sûr c’est important, mais ça ne fait pas la valeur du site.

Dans notre exemple, le coefficient multiplicateur est de 30 et le profit est de 2 300€ par mois. La valeur de notre blog est donc de 69 000€. Certains investisseurs vous proposeront peut-être entre 55 000 et 82 000€. Mais vous avez déjà une idée de la valeur de votre site.

④ Ajouter les « assets » pour déterminer la valeur d’un site

Les assets, ce sont tous les éléments autour d’un site web. Il y a la liste d’abonnés et les comptes de réseaux sociaux notamment. Mais il peut y avoir les process pour un blog ou un site e-commerce, les licences de plugins, etc.

Là, il n’y a pas vraiment de règles pour le prix. C’est surtout l’investisseur qui proposera une somme, et le vendeur qui pourra négocier. Si vous êtes pressé de vendre, je vous conseille de faire cadeau de ces assets, mais d’être plus ferme sur le prix de base.

Imaginons qu’on ait une liste e-mail de 5 000 personnes et un compte Instagram de 3 000 followers, l’investisseur peut nous proposer, par exemple 5 centimes par inscrits à notre mailing-list, donc 250€. Et 2 centimes pour chaque followers sur Instagram, donc 60€. Il faut bien comprendre que c’est en plus de l’achat du blog, donc en général les prix ne sont pas très élevés.

Gagnez de l'argent avec nos concepts

Pour que vous ayez une vue d’ensemble sur nos différents concepts, voici un tableau comparatif. Pour rappel, le Livret A a une rentabilité de 1% par an. Et un bon rendement en bourse est de 5 à 6% annuel. Donc vous comprenez la puissance de ces business ! 😉

Production

Investissement :

240€ par part

Délai de premiers gains :

13 mois

Objectifs de gains :

45€/mois par part

Taux de rentabilité :

225% par an

Blog clé en main

Investissement :

1'997€

Délai de premiers gains :

5 mois

Objectifs de gains :

402€/mois

Taux de rentabilité :

241% par an

Blog clé en main BF

Investissement :

4'997€

Délai de premiers gains :

13 mois

Objectifs de gains :

1'200€/mois

Taux de rentabilité :

288% par an